église saint-jean de Narosse (21)

Évolution historique sommaire, Diagnostic sanitaire et Propositions d'interventions en consolidation

Maitrise d’ouvrage déléguée : école de Chaillot - R. Duplat enseignant

Étude : 2016 | Protection : classé Monument Historique

Une étude de cas significative

 

L'église de Narosse est représentative d'un édifice présentant de nombreux problèmes apparents de désordres : fissures, versement de certains éléments, remontées d'humidité... Un défaut de portance des fondations a été identifié comme source principale des désordres observés.

 

L'étude réalisée sur le monument s'est axée en 5 parties :

- Compréhension de l'historique d'évolution de l'édifice

- Description et interprétation des désordres

- Propositions d'interventions d'urgence pour la stabilité de l'édifice

- Réalisation d'études plus avancées : calcul de descente de charges, sondages...

- Proposition de mesure de consolidations définitives

 

A l'issue des interventions théoriques proposées, l'édifice est réputé stable et pérenne, en ayant ciblé l'intervention uniquement sur les éléments le nécessitant.

étude historique

Elle permet d'identifier les points de faiblesse éventuelle dus à un défaut dans la conception ou la modification de l'édifice au cours des siècles.

diagnostic sanitaire

Il permet d'identifier l'ensemble des désordres qu'il convient de traiter, ainsi sur leur origine probable. Cette compréhension permet d'orienter les solutions.

mesures d'urgence

Si la stabilité de l'édifice ne semble plus assurée, des mesures provisoires d'urgence de consolidation sont proposées pour éviter  les dégâts aux tiers et la ruine de l'édifice.


études de sol

Les études complémentaires sont ciblées au strict nécessaire, suivant les conclusions du diagnostic.

Dans ce cas, un défaut de portance des fondations a été identifié, les études de sol ont permis de définir les fondations trop faibles pour supporter le poids de l'édifice.

consolidations

Au regard des études d'investigation menées, propositions d'interventions sur la nef de l'église en défaut de stabilité. Le renfort des fondations est également doublé de la mise en œuvre de tirants et de la remise en état d'un drain défaillant.